Station satellite Es’hail 2 / QO-100

Après quelques semaines d’essais plus ou moins réussies la station Oscar-100 est opérationnelle et donne des résultats convenables.
Côté réception je n’ai pas ré-inventé l’eau chaude, j’ai acheté dans une grande surface de bricolage un kit réception satellite, au départ pour avoir une parabole. Bonne surprise le LNB contenu est un PLL et fonctionne donc en bande étroite. Je l’ai modifié afin de pouvoir y injecter une fréquence de référence 25,7 MHz à la place du 25 MHz originel pour récupérer la FI sur la bande 432 MHz.

Côté émission j’ai recyclé un transverter utilisé en tropo sur 13 cm. Au départ j’ai changé le quartz d’origine de l’oscillateur local pour avoir du 2400 MHz à la place du 2320 MHz. L’alignement des filtres s’est fait dans la douleur mais j’ai pu en tirer 300 mW ce qui est bien suffisant pour exciter le PA. Cependant, la stabilité de l’oscillateur laissait à désirer. La solution a été de remplacer le quartz par un DDS SI5351.

Le SI5351 est capable de générer 3 signaux sur 3 fréquences différentes. J’ai donc penser l’utilise pour générer d’une par le 25 MHz utilisé par le LNB en réception et du 125,333 MHz pour le transverter à l’émission.
Pour commander le DDS j’utilise une Arduino Nano et une librairie qui simplifie beaucoup le travail puisqu’il faut 3 lignes de code pour obtenir le résultat voulu.

Ca fonctionne, mais à nouveau la stabilité peut être améliorer. J’ai donc supprimer le TXCO contrôlant la fréquence d’horloge du SI5351 pour injecter un signal 10 MHz issu d’un GPSDO.
J’ai supprimer une sortie inutile pour récupérer la SMA disponible pour y injecter le 10 MHz. Cette idée a été inspirée par cet article .

Cette fois, c’est la bonne, la stabilité est excellente aussi bien à l’émission qu’en réception puisque le GPSDO contrôle les deux fréquences de référence à la fois.

Reste, une incertitude sur le bruit de phase du machin. En effet ce chipset n’est pas connu pour avoir des qualités de bruit exceptionnelles loin s’en faut.
N’ayant ni les connaissances ni sans doute le matériel idéal pour faire une telle mesure, je me suis contenté d’une mesure du 125 MHz avec mon bon vieux HP141T. Voilà ce que ca donne (span à 50kHz, RBW à 100Hz et VBW 100Hz)

SI5351 sur 125 MHz

Pas plus moche que ça 😉

Les premiers QSO n’ont pas révélé de défaut majeur. « Alors bon pour le service »!

Côté émission j’ai au début utilisé une antenne patch wifi qui traînait là depuis des années. Ca marche mais on doit pouvoir faire mieux.

Antennes E/R pour les premiers essais


J’ai donc testé une antenne hélice en suivant la description de G6LVB.
Je n’ai pas noté d’atténuation en réception en place l’hélice juste devant le LNB bien que ce ne soit pas très orthodoxe.
Alors « bon pour le service » aussi l’hélice!

1ère version de l’hélice pour essai


La différence de gain est notable dans cette configuration. Puisque en théorie on doit pouvoir atteindre 24 dB avec une parabole de 80 cm.
On ne doit pas être loin du compte car mon signal est bien plus fort qu’avec le patch. J’en ai donc profité pour alimenter le PA non plus en 28V mais en 12V. De plus je n’ai plus besoin que d’une « antenne » pour l’émission et la réception.

J’ai commencé en réception avec une clé SDR sur 749 MHz. Ca fonctionne très bien, mais j’ai finalement préféré utiliser le TS-790 qui, avec sa fonction « trace », permet de synchroniser deux bande (ici 144 et 432) pour le trafic par satellite.

Voici donc brièvement un résumé de mes expériences et essais sur es’hail 2. Rien d’extraordinaire, mais ce fût bien intéressant d’essayer tout ceci.

5 réflexions sur « Station satellite Es’hail 2 / QO-100 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*