Station 10 GHz fixe

Depuis cet hiver j’avais entrepris la construction d’une nouvelle station  10 GHz pour une installation fixe depuis la maison. Même si le dégagement n’est pas optimum ici j’avais obtenu d’assez bons résultats avec la station portable installée sur la terrasse notamment en RS (Rainscatter).
Après avoir rodé la station en portable tout le printemps et lors du championnat de France THF, il était temps d’installer le bazar sur le toit. C’est donc chose faite depuis dimanche.

20160724_104849

Ensemble transverter DB6NT, OCXO 106,5 MHz, PA 27W, alimentation 12V / 20A, relais guide WR75 et morceau de guide en sortie assurant la rotation vers polarisation horizontale.

20160724_104843

Le boitier est réalisé en Dibon (polymère type PVC pris en sandwich entre deux plaque d’aluminium – Merci Alex F5MBM) plié et fermé avec rivets pop plus mastique colle pour l’étanchéité.
Pour sortir le guide j’ai pratiqué un trou de 60mm dans le coffret et utilisé un tampon de visite PVC de 80 mm collé sur le boitier.

20160724_104917

Sortir du guide après transition WR75 / WR90

20160724_105148

Le tout est protégé par un manchon réduction 80/50mm percé au point bas pour l’évacuation de l’eau. Le diamètre 50 permet le passage d’un guide d’onde souple d’un mètre permettant de monter jusqu’à la source de la parabole.

20160724_105210

L’ensemble avec la parabole TV de 85 cm est monté juste en dessous de l’antenne 144 MHz.

20160724_182008

Les premiers essais sont satisfaisant. La balise HB9G à un peu plus de 200 km est reçue en directe. Faiblement mais clairement. Premier qso réalisé dimanche avec DK1MAX à 488 km.

Mais il reste un petit défaut à corriger. Le support n’est pas parfaitement vertical. Donc en fonction de la direction le site de la parabole change un peu ce qui n’est pas l’idéal.
Ca pourrait être réglé avec un vérin d’élévation pour parabole par exemple mais ce sera pour l’an prochain.
En attendant, je vais sortir le fil à plomb 😉

Support basculant antennes THF

Après quelques années d’activité sur 10 GHz avec une station transportable j’ai souhaité installer une station fixe depuis la maison. Mon trafic étant principalement axé sur le rs j’étais contraint de monter et démonter la station sur la terrasse quand les conditions semblaient propices. Or, ces montages et démontages prennent un peu de temps et fatiguent le matériel. Le plus simple était donc de monter la station sur le toit de la maison. Cette nouvelle situation me permettrait également de me dégager des obstacles les plus proches.
Je dispose d’un bout de pignon qui surplombe un pan de toit très accessible et peu pentu. C’est là que sera placé le support. Le support sera basculant ce qui doit me permettre de travailler sur les antennes facilement.

Le support est constitué d’un T en fer U de 80 mm. Sur ce T trois tubes de 50mm en acier y sont soudés perpendiculairement. Les tubes sont assez longs, environs 40 cm, car ils doivent permettre le déport nécessaire du bord de la toiture. Deux tubes sont percés et supportent un tige filetée de 16 mm qui permettra la rotation de la base de la cage rotor. Le tube supérieur maintiendra la cage en position verticale. Voilà pour le principe.

Jérôme F5TUE a soudé l’ensemble un après-midi de mars 2016. Restera à protéger l’ensemble par un peu de peinture adéquate. Le support est ensuite fixé au pignon par quatre tiges filetées de 10 mm scellées chimiquement dans les parpaings.

Ce dimanche 1 er mai, j’ai pu enfin profiter d’une éclaircie pour installer l’ensemble et remonter l’antenne VHF.

soudure par F5TUE

soudure par F5TUE

Tige filetée de 16. La partie tournante est un gond de volet.

Tige filetée de 16. La partie tournante est un gond de volet.

La base avec la cage

La base avec la cage

Le montage terminée.

Le montage terminée.

cinq

L'ensemble en place

L’ensemble en place

Ca marche comme je l'avais imaginé.

Ca marche comme je l’avais imaginé.

Détail de la rotation

Détail de la rotation

La première antenne en place

La première antenne en place

La prochaine étape sera l’installation de la parabole offset de 85 cm et du transverter.
D’autres bandes viendrons compléter l’installation.

Propagation Heard Island vs Juan de Nova

La différence des signaux entre VK0EK et FT4JA semble suprendre certains.
Vu depuis la France, c’est le même azimut et il est vrai que les signaux de VK0EK sont beaucoup plus faibles que ceux de FT4JA.

C’est oublié un peu vite:

  • la différence de distance depuis l’Europe. Heard Island est située pas loin de 5000km plus loin que Juan de Nova
  • La position bien plus australe de Heard Isl. située à 53° sud.

Ca n’a simplement rien à voir.

A l’aide de GMT j’ai réalisé la carte ci-dessous permettant de remettre les choses en perspective. Cette carte utilise une projection orthographique azimutale.  Elle correspond à la vision de la Terre pour un observateur placé dans l’espace et la grandeur des parallèles est respectée.

FT4JA_VK0EK

Heard Island c’est loin. Très loin.

Bon trafic!

Note:
Mon bon maître F6AOJ me fait remarquer que même si la différence de distance est indéniable, j’ai eu un réflexe ed VHfiste (ce que je concède volontiers) en mettant la distance en 1er.
Pour Jeff, la première cause de la différence de force des signaux est la position sud de VK0EK proche du pôle et qui est au première loges pour subir les affres des perturbations solaires et leur pendant « polar cap ».
D’autre part autour de l’équinoxe ceux qui sont entre les tropiques ont un bonus de propag qui par ailleurs génère la TEP. 
Jeff poursuit
« Pour s’en convaincre il suffit de regarde la carte de la couche F2 et de compter le nombre d’heures d’ouverture pour la même QRG dans les 2 cas en VKØ les bande hautes coupent au sunset  en FT4 ca tourne presque toute la nuit… la cause c’est la quatité d’énergie solaire reçue par m² qui est directement liée à la latitude et comme en ce moment tout le monde en a 12 h de soleil / jour c’est comparable et imparable. »

Mw 5.9 SOUTHEASTERN ALASKA 20140725

 20140725_alaskaMagnitude Mw 5.9Region SOUTHEASTERN ALASKA
Date time 2014-07-25 10:54:49.6 UTC
Location 58.41 N ; 137.14 W
Depth 10 km
Distances 1370 km NW of Vancouver, Canada / pop: 1,837,969 
160 km W of Juneau, United States / pop: 31,275
134 km SW of Haines, United States / pop: 1,713 

Réception d’un séisme cet après-midi depuis Messein en Alaska situé non loin de celui non de celui de la semaine passé au Yukon et de magnitude assez proche. L’Alaska est une zone de séismicité importante. On y distingue deux zones d’activité principales. La plus importante est l’arc des iles Aléoutiennes, l’une des zones sismiques les plus actives de la planète, qui s’étend environ à 2500 miles, à l’est de Fairbanks. La seconde zone commence au nord de la baie Yakutat dans le sud de l’Alaska et s’étend vers le sud à la côte ouest de l’île de Vancouver. C’est de cette zone dony provient le séisme de ce jour.

20140725_alaska

 Impossible de discerner l’onde S noyée dans le bruit. Les ondes de surface LQ (Lowe) et LR (raleigh) sont bien visibles. 

L’epicentre se situe dans le parc national de Glacier Bay.
glacier_bay

 

Tutoriel LOTW mise à jour

Depuis le 31 octobre 2013 la version 2 des logiciels nécessaires à l’utilisation de LOTW est dipsonible.
Cette mise à jour majeure, fond les deux logiciels précédents TSQLLcert et TQSL en un seul TQSL qui apporte une présentation un peu différente et des fonctionnalités améliorées.
Le principe de fonctionnement reste strictement identique à la version précédente.
J’ai donc écrit  un nouveau tutoriel sous forme d’un PDF qui décrit le fonctionnement de LOTW avec cette nouvelle version. 

Introduction à LOTW

 

Rotor KR400 et impression 3D

Lors de l’installation récente d’une antenne VHF j’ai utilisé pour son orientation un KR400 qui traînait dans la cave depuis plusieurs années. Mais impossible de remettre la main sur le couvercle de protection des connexions arrivant sur le moteur.

cache0 Après avoir cogité différentes possibilités, je me suis décidé à utiliser l’impression 3D pour faire fabriquer cette pièce. On parle énormément de cette techno mais par curiosité je voulais voir les possibilités offertes par cette technique de fabrication  dans la vrai vie. Autrement dit, faire autre chose que des petites figurines données partout en exemple.

J’ai donc redessiné la pièce avec un logiciel 3D gratuit que j’utilise régulièrement et qui reste simple d’emploi: Sketchup.

cache2Une fois la pièce dessinée, j’ai cherché un site permettant de commander l’impression. J’ai opté pour la société belge i.materialise.com qui propose d’uploader son modèle et d’obtenir immédiatement le prix de la réalisation (si le modèle est correctement designé…).
La matière est un composite de base blanc qui sera peint. Le coût m’a paru très abordable (12,50€) j’ai donc passé commande. Quelques jours plus tard, j’ai reçu ma pièce dans ma boite aux lettres et elle s’adapte parfaitement au moteur.
cache

La pièce reste simple certes, mais l’expérience est très positive. 
Reste à faire marcher votre imagination…

Mer d’Okhotsk – 8,3

20130524_OKHOTSK

Magnitude Mw 8.3
Region SEA OF OKHOTSK
Date time 2013-05-24 05:44:48.0 UTC
Location 54.91 N ; 153.34 E
Depth 598 km
Distances
2379 km N of Tokyo, Japan
405 km NW of Petropavlovsk-Kamchatskiy, Russia
357 km W of Esso, Russia

Du lourd ce matin. Du gros. 8,3 c’est une magnitude atteinte rarement dans l’année. Heureusement, le séisme situé en mer dans une région très peu peuplée n’a provoqué à priori aucun dégâts ni victime. L’alerte au tsunami a été levée rapidement.

Les deux capteurs ont réagi massivement. Le capteur Lehman a atteint rapidement la saturation.

20130524_OKHOTSK

Un zoom sur les premières minutes et un filtre passe-haut sur la courbe inférieure montrent nettement l’arrivée des ondes P et S.

20130524_OKHOTSK2

 

Le son de ce séisme

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Remplacement du ventilateur d’un SB-220

sb220_0J’utilise depuis très longtemps un vénérable Heathkit SB-220 qui rempli sa fonction à merveille sans jamais faiblir. C’est un vrai tracteur. Ou un char d’assaut au choix.
Ces métaphores traduisent plutôt bien une technologie quelque peu agricole où la discrétion de l’engin n’est pas vraiment entrée en ligne de compte lors de sa conception.
Le bruit du ventilateur est une véritable catastrophe.

J’avais depuis plusieurs années déjà modifié la vitesse de rotation du ventilateur à vitesse réduite en réception. Ca arrange les choses mais c’est loin d’être parfait.
Si on compare avec d’autres amplis, comme le TL-922 qui utiliser les deux mêmes tubes le niveau de bruit est bien moindre sur l’amplificateur de chez Kenwood. Si on compare encore avec des PA du type ACOM par exemple, qui utilisent des tubes dont les exigences en terme de débit d’air sont bien plus critiques et importantes qu’une simple paire de 3-500z, le bruit est également très réduit. Aussi, il doit être possible de trouver une alternative plus efficace et plus moderne que le ventilateur d’origine.

sb220_3ci-dessus l’ancien ventilateur

 J’ai trouvé un ventilateur chez thermalright utilisé pour refroidir des boîtiers d’ordinateurs dont les diamètre est de 150 mm.

sb220_5

Diamètre plutôt imposant pour une ventilateur de boitier. mais qui s’adapte parfaitement à l’entrée de la cavité du PA où se trouve les deux tubes.

Voici les caractéristiques données par le constructeur:
TY-150
Fan Speed : 500~1100RPM (PWM)
Sound Level : 22 – 34 dB(A)
Airflow : 38.2 – 84.2 CFM

 

Le prix est d’environs 15 € autant dire, que l’investissement reste très raisonnable.

sb220_1Le montage ne pose pas de soucis particulier. Le ventilateur est fixé par des vis de 4 mm à la paroi de la cavité. Il faut l’alimenter en 12 V et comme il n’y en a pas dans le SB-220 il faudra le fabriquer. Il reste suffisamment de place dans l’espace entre la cavité et le fond du PA pour y installer un petit transfo, suivit d’un pont de diode et d’une capa. La consommation est donnée pour 200 mA mais j’ai mesuré au maximum 130 mA. Pas besoin donc de mettre un transfo énorme.

sb220_2

 Voilà. Rien de bien compliqué mais les résultats sont excellents. Je pense que ce nouveau ventilateur brasse plus d’air que l’ancien et il est vraiment silencieux.

C’est un vrai confort.

Juste pour le plaisir quelques photos des 3-500Z.

Photo 043

Photo 045

Photo 044

 Un compendium dédié au SB-220 en PDF très bien fait et complet par VA7JW est disponible ci-dessous :

http://www.orcadxcc.org/content/sb220_compendium_va7jw_rev1.pdf