Championnat de France THF 2016

J’ai participé au championnat de France THF 2016 uniquement sur 3 cm. Compte tenu de la météo du samedi j’avais décidé de ne monter que le dimanche.
Après installation de la parbolle et de l’équipement 10 GHz dans le pylône à 12 m au milieu des 4 x 10 elements 144 MHz j’ai pu être actif vers 10h30.

10ghz

Les premiers qso se sont déroulés en tropo avec F1PYR/P, F8KCF/p, F6DKW. Les essais avec F6ETI/p depuis la Corrèze et F6KNB (33) se sont montrés négatifs mais compte tenu de la propagation il ne fallait rien espérer de particulier.

André F1PYR m’a fait parvenir cette photo, où l’on constate qu’il fallait viser juste entre deux arbres pour ce qso!

mde
Vers midi le rainscatter fait son apparition vers le sud de l’Allemagne. Des point de scatter bien actifs permettent de nombreux qso vers les DL mais les distances restent limités en dessous de 400 km.

2016_cdf

En fin de concours les orages se déplacent vers JN29/JO20 et semblent avoir le potentiel pour permettre des qso vers les G mais c’est trop tard. Le contest est terminé et malheureusement, je ne peux rester sur place plus longtemps.

Voilà donc une belle journée de radio qui se termine.

En résumé:

Nombre QSO: 26
Total km: 6958 / 118040 points
Moyenne: 278km/qso
Nombre de pays contactés: 4
Nombre de grands carrés locator: 13
Meilleure distance: DK1MAX (JN58RP) à 399km

Nombre de QSO par pays (4):
DL: 18 (68%)
F: 6 (24%)
ON: 1 (4%)
PA: 1 (4%)

 

 

 

CQ WW RTTY 2013

cqwwrtty1

L’image ci-dessus est une capture d’écran d’environs 40 KHz de la bande des 15m dimanche après-midi. Il y avait du monde, beaucoup de monde pour ce CQ WW RTTY 2013. Pas vraiment simple de se faire une petite place.
Pour ma part j’ai pris part à ce concours depuis la maison pendant quelques heures. Les 320 qso réalisés sur 20/15/10m ont surtout permis de chasser quelques nouveaux DXCC et les états US pour le WAS RTTY. Sur les 50 me manquent au final le South Dakota, New Mexico et Alaska.

Sur les conseils d’un copain je tâcherai de combler les trous lors des Roundup. Mais quelque chose me dit que ce ne sera pas simple pour SD et NM.

 

Coupe du REF 2013

Participation depuis le qra cette année.
Comme d’habitude, on se dit qu’on va passé quelques points aux copains (et aux autres) et on se retrouve à runner sur une bande ou une autre dés que l’occasion se présente.
Drôle de réflexe. C’est grave docteur?

Un petit détail pas bien méchant, je me demande si certains amateurs de « hifi-ssb » ne gagneraient pas à supprimer leur chaine de traitement audio ou tout au moins à l’alléger un peu à l’occasion des concours. Ils ne perdraient rien, et leurs voisins gagneraient beaucoup 😉
Quoi qu’il en soit c’était encore une fois bien sympa.
Les conditions sur les bandes haute m’ont semblé plus favorables samedi.

A tout bientôt!
(Voir dés le week-end prochain sur 2m)

Contest         : Championnat de France HF
Indicatif       : F5LEN
Mode            : PHONE
Catégorie       : Mono-opérateur
Sous catégorie  : ---
Bande(s)        : Toutes bandes
Classe          : Haute puissance (Classe C)
Zone            : 54
QTH locator     : JN38BO
Temps de trafic : 10h03

BANDE   QSO DBL DXC DPT  POINTS   MOY
--------------------------------------
    80   197   0   6  77    1107  5.62
    40   218   0   7  69    1123  5.15
    20   131   1  35  40     456  3.48
    15   114   0  20  43     538  4.72
    10    11   0   0  10     102  9.27
--------------------------------------
TOTAL   671   1  68 239    3326  4.96
======================================
        SCORE FINAL : 1 021 082

IC746 500 W
80/40: Dipôle alimenté en son centre par une ligne bifilaire.
20/15/10: 2el Quad @13m

Genéré par Win-Test 3.27.1 

Memorial Marconi 2012

wx de merde

Respect pour tous ceux qui ont opéré en portable durant ce week-end pour le Memorial Marconi. Quels temps de merde! Je dois avouer que j’ai eu un peu moins de regrets de ne pouvoir participer à ce contest depuis la station portable.
J’ai pu néanmoins réaliser quelques qso depuis la maison avec une simple yagi 5 éléments fixe vers l’ouest samedi en fin d’après-midi. Dans ces conditions, rien de bien extraordinaire à signaler d’autant plus que la propagation n’était vraiment pas géniale. Une douzaine de qso seulement.
J’ai pu néanmoins qso F6ETI/p en JN15 opérée par l’ami Bernard F5DE avec de bons signaux. La machine à réparer la propag fonctionne parfaitement 😉
J’en ai profité pour faire quelques manip avec Spectrum lab sur les signaux en provenance de F6ETI en AS (Aircraft Scatter). On obtient facilement une augmentation de de 15 dB (CAG off) et qui durent de 15 à 20s.
On en reparlera.

[tweetandlike_buttons]

Un week-end sur 3 cm

Voilà plusieurs mois que je n’ai rien posté sur le blog.
Je dois reconnaître que mon activité radio de ces derniers mois, se rapproche plus de celle d’une moule mélancolique que d’un chasseur de châteaux à l’arrivée des beaux jours. C’est peut dire.
Quoi que. Finalement. Ne préférerais-je pas l’état du joyeux bivalve ?

Bref, il était donc temps de se secouer un peu. Le championnat de France THF du week-end dernier tombait donc à pic. Compte tenu de la météo annoncée qui prévoyait une belle activité orageuse, et du manque d’antennes sur les autres bandes, j’ai décidé de participer uniquement sur 10 GHz.

L’exercice peut sembler à priori austère. Un contest sur 3 cm sans voie de service ni internet, ca ressemble plus à un prétexte pour buller peinard au milieu de la verte qu’autre chose.
Pas du tout camarades! J’ai été fort occupé!
Dés samedi après-midi les averses et orages éclataient. De nombreux points de scatter étaient présents dans beaucoup de directions. Peut-être trop nombreux d’ailleurs pour trouver le bon sur lequel débusquer les correspondants français. J’ai par exemple contacté F6DKW et F5HRY (JN18) en leur tournant le dos. Je venais de terminer un contact avec DL0BBU lorsque j’ai entendu F6DKW S9+++.
Sans cluster, je n’ai découvert que le samedi soir en rentrant à la maison vers 21h30 l’activité en EA de guy F2CT par exemple. J’aurais peut-être pu tenter ma chance. Quoi que 973 Km ca commence à être osé…
La journée de samedi se terminait avec 13 QSO quand même.

Retour sur le site dimanche matin. L’activité orageuse s’étant dissipée il a fallu patienter jusqu’à 1h30 de la fin du concours pour que le RS refasse son apparition.
J’ai pu réaliser en 90 minutes 16 qso vers DL/OK et OE. Des signaux pour la plus part très forts. OK2M et OK1VAM/p à S9++ par exemple.
Chose qui m’impressionne toujours ce sont les groupes de contrôle passés par ces stations. On est souvent au-delà des 70-80 qso!

Au final 29 QSO avec une moyenne supérieure à 400 Km, quelques carrés locator nouveaux et un DXCC l’Autriche.
Un regret, ne pas être resté samedi soir. La zone orageuse s’étant déplacée vers le N/O un qso avec l’Angleterre aurait peut-être été possible.
Expérience à renouveler peut-être au rallye des point hauts le mois prochain.

Aesculus hippocastanum

Un marronnier en journalisme est un article d'information de faible importance meublant une période creuse, consacré à un évènement récurrent et prévisible.
Un des plus fameux marronniers du microcosme radioamateur français c'est la coupe du REF. Traditionnellement organisé les derniers week-end de janvier et février, c'était ce dernier week-end la 71 ème édition ce ce concours.

Pour un grand nombre d'OMs et de radio-clubs c'est la seule occasion de l'année de participer à un concours. Sans doute plus pour honorer l'adage de Coubertin que dans le but de réaliser un score mémorable. On fait fumer la TH3 plantée depuis 30 ans sur le toit du radio-club et on en profite pour gueuletonner entre copains. Ça fait partie du folklore de la coupe.
Là c'est un marronnier.

Pour d'autres, c'est une véritable épreuve, au même titre que d'autres grands concours. Cela demande de la préparation, du sérieux et de la ténacité. Il faut trouver la bonne stratégie car les contacts franco-français étant largement valorisés en terme de points il faut chasser le gaulois partout où il se trouve. Et sur les bandes les plus hautes, c'est du grand art, compte tenu de la propagation actuelle ou simplement de la distance bien trop courte.
Dans le même temps, il est nécessaire de débusquer le multi caché au fond du pacifique qui n'est pas forcément au fait de l'effervescence qui règne dans notre petit pays de l'hémisphère nord.
Dans ce cadre, on ne colle plus exactement à la définition du marronnier car l'évènement revêt une certaine importance.

Il y a aussi les grandes personnes. Celles qui ne s'amusent plus que dans la cour des grands et pour qui le petit contest n'est qu'une joyeuse fête de patronage. Possible.
So. It's an evergreen.
C'est vachement plus classe en stazunien non? 😉
Mais à mon sens, ce n'est pas que ça.

Alors gamins, rendez-vous au bac à sable, les 27 et 28 février pour la partie SSB!

Mode favori et heures de vol

Doug K2RQ a mené en 2009 une étude sur les participants au WPX.
Sur les 5037 réponses reçues, un point intéressant a été mis en évidence. A la question quel est votre mode favoris? (CW/SSB/RTTY) l'étude montre que la réponse et directement lié à l'expérience des opérateurs en contest.
Voir le graphique ci-dessous.

A titre personnel je me retrouve dans ce graphique. Que ce soit en contest ou durant mon trafic normal, je préfère maintenant me lancer dans un pile-up en CW plutôt qu'en phone par exemple.
Quoique, j'hésite de plus en plus à me lancer dans un pile-up… 😉
Ca beugle, ça appel, mais ça n'écoute plus. Du grand n'importe quoi.
Mais ça, tout le monde le sait.

Le site du WPX et l'article:
http://www.cqwpx.com/blog/?p=52

http://www.pizza-fabio.com

M7

M7. Vous connaissez?

C'est le nom du 7ème et dernier pylône installé à OH8X.

Une plaisenterie qui culmine à 100m de hauteur.
C'est pas le plus haut, M1 trône à 105m…

Par contre le petit dernier est sans doute le plus chargé puisqu'il supportera une 5 éléments 80m et une 3 éléments 160m.

Une plaisenterie vous disais-je.

Amen.

Sur l'image ci-dessus on assiste à l'installation des deux antennes.

Participation aux contests VHF

On dit et on lit un peu partout que la participation aux concours VHF est en baisse depuis ces dernières années. Ce mal, si il est avéré, est-il un mal français ou plus généralement une tendance de fond dans toute l’Europe?
J’ai donc repris les résultats des dix dernières années (de 1997 à 2007) de deux contests majeurs en VHF:
– IARU R1 VHF contest
– Memorial Marconi CW contest.
Le second comme son nom l’indique étant exclusivement en CW.
J’ai extrait des résultats européens les données suivantes:
– le nombre de participants français en mono-op
– le nombre de participants français en multi-op
– le nombre de participants européens en mono-op
– le nombre de participants européens en multi-op

– le nombre de qso réalisé par le 1er français en mono-op
– le nombre de qso réalisé par les 1er français en multi-op
– le nombre de qso réalisé par le 1er européen en mono-op
– le nombre de qso réalisé par les 1er européens en multi-op

Attention, les participants sont les stations ayant effectivement envoyé un log et qui apparaissent dans les classements.
Ca semble beaucoup mais sur un graphique ca reste raisonnable.
Voyons de ce que tout cela donne maintenant.

IARU VHF – participation:
(Cliquez pour agrandir l’image)

Contrairement à ce que je pensais le nombre de participants F mono-opérateur est en légère augmentation depuis 2003. La canicule de 2003 n’a donc eu aucun effet sur les OMs F 😉 tout comme l’ouverture aux bande HF aux OMs F1/F4 intervenu en 2004 ce qui est une idée généralement admise. Le trafic contest n’est donc pas le reflet exact du trafic quotidien qui lui a semble-t-il décru significativement depuis cette date. Cette tendance est globalement identique en F que dans le reste de l’Europe.
A l’inverse, les équipes multi-opérateurs semblent ne pas avoir le vent en poupe et ceci depuis au moins la fin des années 90 tant au niveau français que européen.

IARU VHF – nombre de qso réalisés:
(Cliquez pour agrandir l’image)

Sur ce graphique les tendances sont plus difficiles à mettre en évidence. Pour les stations multi-op françaises il semble cependant que le nombre max de qso soit en décroissance constante depuis 10 ans. Si les stations multi-ops F ont plus de mal a réaliser un grand nombre de qso alors que la courbe européenne reste globalement stable indique soit des stations moins performantes, soit un déplacement de l’activité dans des zones plus éloignées de la France. Soit les deux…
Pour les mono-op le nombre maximal de qso atteints est globalement constant excepté en 1997 2003 et 2007. Ces pointes sont dues à la participation d’une station pour le moins performante dans cette catégorie (F6HPP). Au-delà des qualité de l’opérateur ces pointes confirment que 10W dans une 9el sur un manche à ballais ne permettent pas d’obtenir des performances adéquates…

Memorial Marconi – Participation:
(Cliquez pour agrandir l’image)

La même tendance de déclin du nombre de stations multi-op au niveau F et Eu se dessine. Elle semble même s’accélérer ses deux dernières années. En France, le nombre de départ étant très faible (6), la variation reste faible voir nulle.
Au niveau mono-op la tendance est à l’augmentation en Europe alors qu’en France c’est l’inverse. A confirmer en 2008(…).

Memorial Marconi – nombre de qso réalisés:
(Cliquez pour agrandir l’image)

Dans les deux catégories les premiers augmentent régulièrement leur nombre de qso ce qui est l’inverse de l’IARU VHF. Il peut subsister des accidents de parcours mais la croissance est constante depuis 1998. Malgré la suppression de l’examen cw dans la plus part des pays européens ce contest semble rassembler encore nombre de fidèles motivés. Motivés car faire du portable au mois de novembre, il faut l’être!
Conclusion :
L’activité globale ne me semble pas si catastrophique qu’on veut bien le dire. Cependant, je suis persuadé que ces courbes cachent de grandes disparités régionales.
En France, le sud ouest est sans doute fort désavantagé par l’éloignement du centre de l’activité THF (DL/OK). L’ouest de la France doit également souffrir de la désaffection des OMs anglais. Où sont passés les G8P, M1A et autre M1CRO?
On peut trouver rassurant que l’ouverture aux bandes HF des amis F1/F4 ne les ait pas totalement détourné de leur activités VHF. Une fois que l’on a contacté une brouette de W et une pelleté de JA on a aussi fait le tour non? 😉 Ce phénomène peut avoir été néanmoins compensé par l’arrivée massive de quelques stations F0 particulièrement motivées à participer aux contests. Ce qui est en soit une bonne chose, cette activité permettant d’apprendre beaucoup de choses, surtout quand on la partage en équipe.
Il est étonnant alors de voir le nombre d’oms participants augmenter alors que le nombre de qso réalisés semble suivre une courbe inverse. Je m’interroge.
Le niveau d’équipement serait-il suffisant?…
Je suis surpris du nombre d’oms trafiquant avec une antenne verticale ou une 4el sous les tuiles. Alors! On ose plus monter d’antennes?
Plus ennuyeux est, à mon sens, la baisse continue du nombre d’équipes.
Ceci peut expliquer, aussi en partie, l’augmentation du nombre d’OMs participants individuellement par un effet de vase communiquant. Pourtant on ne peut qu’encourager les passionnés à se regrouper pour mettre en route des stations performantes.
C’est bien plus aisé et beaucoup plus sympa à plusieurs.

Cu on the air!

CT by K1EA

Je pensais, et je ne dois sans doute pas être le seul, que le légendaire logiciel CT développé par Ken WOLFF (K1EA) était en termes de développement au mieux en jachère, ou même définitivement abandonné.
Tout faux!
Le logiciel reste couramment utilisé par beaucoup et le 15 septembre la release 10.04.001 est sortie.

Dans les release notes on trouve:
10.04.001
Added Elecraft K3 to the supported radio list
Added IC703 to the supported radio list
ALT-M now shows states/provinces in CQM
ALT-M now shows W1 counties for non-W1 in NEQP
ALT-M now shows DX countries for W1 in NEQP
ALT-Z now shows W1 counties for bot W1 and non W1 in NEQP

Toutes les infos sur http://www.k1ea.com/