Tropo du 4 octobre 2017

Comme prévu il y a eu hier soir une belle ouverture tropo essentiellement vers le sud-ouest vu d’ici. Sur 144 MHz j’ai pu faire quelques qso dans d’excellentes conditions avec F6APE 49, F1MOZ 40 (741km) , F2CT 64 (788 km), F4EGZ 63, F5EAN 86 et F4CWN 32 (691 km). Pas énormément de monde mais un soir de semaine…
Sur 10 GHZ, rien noté d’extraordinaire et il semble que ca fonctionnait correctement jusqu’au 23 cm.
F0CVO un voisin du 54 était sorti en portable hier soir et il a bien fait puisqu’il a pu réaliser de beaux qso jusqu’en EA entre autres choses.
Ce matin j’avais rdv à 7h30 avec F2CT pour tenter le qso sur 3cm. Malheureusement aucune propagation particulière à relever mais les stations du S/O arrivaient bien sur la région parisienne. Echec également avec F5BUU.
Seulement un qso avec F6DKW qui arrivait juste un peu plus fort que d’habitude. Il faut dire que même à ~300km ca marche à tous les coups avec Maurice.
Ce n’était pas le jour.

Ce n’était pas non plus la soirée en HF. En arrivant à la station  j’ai balayé la bande 80 m et j’ai pu écouter un morceau de QSO entre une station HB9 et une station du 78.
La vacuité et la vulgarité des idées de cette dernière n’égalent que la grossièreté des propos.  Nullité absolue garantie par un égo sur-dimensionné.
Affligeant.
Heureusement il est aisé de tourner le VFO ou de changer de bande. Ouf.

Il y a des gens tellement grossiers qu’on s’attriste de partager quelque chose avec eux.
Alphonse Jean-Baptiste Karr

Des commentaires et commentateurs

plageL’autre matin, dans une salle d’attente encombrée, j’avais tout loisir de surfer un peu « au hasard » sur le web. J’ai parcouru le blog de F6HQY et j’ai été interloqué par le nombre de commentaires sur les derniers sujets. Sujets plutôt urticants évidements, sinon c’est pas drôle. D’ailleurs, si le sujet ne l’est pas -urticant -, les commentaires ne sont pas là. Où alors, les contributeurs, arrivent toujours à faire dévier le fil vers un sujet qui est polémique.
Pas très complique, il faut bien l’avouer.

Ce faisant, et à lire d’autre blogs ou forums, on retrouve inlassablement les mêmes commentateurs. Détail amusant, la plus grande partie n’utilisent pas leur indicatif quand ils en ont un. Pour certains timides, ce doit avoir un rapport plus ou moins lointain avec ce que les espagnols nomment cojones. Peu-importe.
Mais au fait, combien sont-ils ces stakhanovistes du clavier?

Curieux, j’ai donc construit vite fait un petit script php, permettant d’extraire
le pseudo et le nombre de commentaires écrits dans un blog de type WordPress. Je l’ai executé sur plusieurs blogs, et « étonnamment » les résultats sont les mêmes.
Alors, pour l’exemple, revenons sur le blog de Bernie. Pour les 3 derniers billets chauds bouillants, le défouloir engrange plus de 600 commentaires! Pas mal non?
Je ne m’intéresserai pas ici à certains de leur « contenu ». Je ne suis pas psychiatre.
Voyons ce que nous révèlent ces petites statistiques.

D’abords combien sont-ils? 500? 200? 100?
Ils sont 64. Et encore, je ne suis pas certain que parmi ces 64, certains ne se dédoublent pas ou plus encore. Dans ces 64 contributeurs, tous ne sont pas aussi actifs. La moyenne arithmétique tourne à environs 9 commentaires. Mais attention, cette moyenne cache en réalité une large disparité. Il y a des vedettes. Des artistes du petit mot
qui tournent à plus de 70 réalisations! Chapeau bas.
Ensuite, quand on passe les données brutes aux habituelles triturations statistiques, on découvre en réalité qu’une quinzaine de personnes contribuent pour 80% des commentaires.

15! Oui Q U I N Z E personnes!
Quinze figures qui s’affrontent depuis des années en joutes numériques
sur plus ou moins toujours les (LE?) mêmes sujets.

Et la machine s’auto-alimente. S’emballe même parfois,
quand les blogs, en s’appuyant sur les commentaires lus dans un autre se répondent.
Exactement ce que je suis entrain de faire. 😉

Avec la caisse de résonance qu’offre la blogosphère, certaines polémiques semblent prendre une ampleur considérable. Exagérée même. Importance nourrie par le flot quotidien de ces commentaires alors même que dans ce loisir, par essence très individuel comme il l’est écrit dans sa définition même, la grande majorité se moque comme de sa première chemise de ce tapage continu.

Beaucoup de bruit pour rien . Vaines gesticulations.

les commentaires sont… fermés.

Plus de nouvelles ?

Voilà plusieurs mois que je n'ai pas alimenté ce blog.
Et pourtant ce ne sont pas les activités qui manquent.
Justement. Plus trop de temps et peut-être plus trop le gout à écrire ici.
Ca reviendra.

Cour d’école

A lire le journal de Jeff F6AOJ ce matin, on dirait bien qu’on l’a un peu énervé le Jeff.
En voici un extrait:

Nota :
Je ne ferai pas comme certains que je ne citerai pas mais ça me démange sérieusement de donner des indicatifs… C’est la dernière fois, la prochaine je craquerai…

Ils font des pressions sur les opérateurs et le disent…pour corriger le log… car ils ont l’absolue certitude de devoir y être.
On se demande pourquoi, alors qu’ils ont déjà un QSO pour ce pays
sur cette bande et dans ce mode, crédité au DXCC, et donc qu’il n’y a même pas d’enjeu…

Ce n’est même pas un QSO rarissime quasi impossible à refaire, l’expédition est encore là pour plusieurs jours, et la bande est facile, refaire le QSO J+1 est sans problème, et bien non, c’est pris en tant qu’affront personnel insupportable.

C’est de la mégalomanie pure !

Je crains fort que dans peu de temps ce genre d’affront ne se règle à la descente de l’avion de manière hyper violente.

Certains commencent la radio comme cibistes et deviennent Radio-Amateurs, et je les en félicite.

Récemment j’ai découvert que l’inverse existe, ce sont ceux qui ayant bani de leur comportement toute règle se retrouvent cibistes, la radio sans règle, même s’ils ont encore une licence qu’ils ne méritent plus.

Le type de cas qui commence ce propos n’est pas nouveau, mais prend de l’ampleur dans toutes les catégories, C’est dans l’air du temps, mais ce n’est pas une excuse, on commence d’une manière ou d’une autre, la radio ou autre chose, un hobby, un loisir, et on fini extrémiste…

Comme d’autres, je ne peux écarter l’hypothèse que ce genre de comportements ne soient qu’un effet pervers de la section « leaderboard » de Clublog.
D’autant plus que cette section n’apporte rien d’intéressant au trafic contrairement aux autres options d’analyse des logs.

Ou alors, autre hypothèse, un afflu aussi inattendu que massif de nouvelles recrues dans le monde amateur. Yes! Que des blondes!
Bah non même pas.
Ce serait plutôt des huitres.

Surtout ne rien changer

Ce samedi 5 février se déroulait l’assemblée générale du radio-club F6KIM.

Voilà une bien belle AG menée de mains de maître par la clique d’abjectes incompétents  d’imprévoyants et d’imbéciles habituels. Leur conservatisme n’a d’égal que leur méprisable hypocrisie.

Encore un radio-club qui ne tardera pas à mourir entre une voie de tram et un parking de MJC. En témoigne leur site internet aussi figé qu’eux, montrant des installations qui n’existent plus, un radio-club qui n’existe plus.

 

Dois-je arrêter la radio?

Lors du dernier CQ WW CW qui se déroulait le week-end dernier, j'ai contacté une nouvelle fois les iles Chatam avec ZL7NV.
J'avais déjà eu l'occasion de contacter une autre station sur cemême archipel. C'était ZL7C, il y quelques années maintenant. C'était déjà sur 20 m.

Les iles Chatam.
Le point antipodal de la France.
Ces iles sont les terres immergées les plus lointaines de ma maison enneigée.
Jamais je ne réaliserai de contact plus lointain.

Alors?

Alors, rien. 🙂
Je suis content, mais pas autant que le jour prochain où je recontacterai ZL7, avec un autre émetteur, une autre antenne, un autre mode, une autre bande, un autre…

Ca pique

Alléluia!
La portion de bande 40 m qui nous manquait si cruellement est enfin ouverte. Personnellement, je m'en contre fout. Et j'ai déjà expliqué pourquoi l'an passé:
Sait-on gré du superflu, à qui nous prive du nécessaire? .

Je passe sur les péripéties accompagnant la publication du nouvel arrêté, mais quel soulagement cela va être de voir ce sujet à la noix disparaitre de notre horizon.
Avec un sujet épineux en moins, il sera ainsi plus aisé de « préserver nos bonnes relations avec l’administration » ! Ah quelle connerie. J'adore quand on balance des tartes à la crème comme ça.
Allez! Baissez-vous et toussez !
Faut dire merci aussi?

Heureusement, on peut faire confiance à tout ce joli monde pour rebondir rapidement vers d'autres polémiques.

Alléluia!

Actualité mycologique

Un peu de chaleur et d'humidité sont des conditions bien connues pour le développement des champignons.
La preuve, avec les pluies de ces derniers jours:


boletus maximum wattis satanas